Remontée de bretelles !

Publié le par Aurélie

VRAC 0057

 

 

Y'en a marre !

Ce midi sur France 2, un ancien directeur d'une ONG, soulignait les dérapages médiatiques au sujet des chiffres annoncés sur le drame en Somalie.

Moi, c'est la super fausse pub que l'on fait à la notre Bretagne, qui commence à m'énerver  !

Y'en a marre ! Ok, il ne faut pas nier le problème écolo des algues vertes (ni celui de la Somalie on est tous d'accord je pense !)

mais une seule plage en Baie de St-Brieuc est fermée. Sur les communes avoisinantes, je vous laisse juger sur cette photo prise mardi. Elles sont où les algues tueuses ? On a passé une super après-midi à la mer, le vert il est sur la falaise ...

Des clients m'appellent pour savoir si les plages sont praticables ...

Merci la télé, merci les infos, et vive la Bretagne !

 

*

Et comme il me reste un peu d'humour, je vous le dis : je suis verte !!!!

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans HUMEUR...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patricia 01/01/2012 16:18


Je suis d'accord avec toi y en a mare des médias qui nous font toujours une mauvaise pub sur la bretagne !!!! quand c'est pas la pluie c'est les algues vertes ou les le pétroliers qui s'echouent
sur notre belle bretagne!!!! heureusement qu'il y a encore des amoureux de la bretagne pour se moquer de tout ça !!!bonne journée et bonne année 2012 

laucracro 16/08/2011 23:09



Ahlalalala mais même toutes vertes je voudrais pouvoir y aller là tout de suite sur les plages de la baie!!!


Ici pas la mer mais vue sur le chateau de Lunéville on se console comme on peu!!


Bizettes



Mimiblue 16/08/2011 01:00



Il y a près de 40 ans, nous traversions tout une bande d'algues vertes séchées pour arriver à la mer. Ce cordon gras et puant nous arrivait à mi-mollet. Quelques années et une digue
supplémentaire au port plus tard, il n'y a absolument plus aucune algue verte sur la plage où je vais régulièrement. Néanmoins, là, on interdit la pêche des coquillages sous des prétextes
écologiques mal définis.


Après que l'on ait demandé aux agriculteurs de passer à l'agriculture raisonnée, après qu'on ait parlé des pesticides qui nous tuent à petit feu et des élevages de porcs en trop grandes
quantités, j'ai le souvenir d'avoir dû sauter par-dessus des ruisseaux de pisse de porcs qui dévalaient la rue goudronnée en direction du fossé, plus discret. Lui-même portant le tout vers la
mer. Mais on ne doit rien dire contre les élevages de cochons : ils ont tous les droits ou presque...


Il y a trois ans, la Miss Ministre dit vouloir aller voir sur place comment qu'elles sont vertes, les algues. On l'oriente habilement vers Perros-Guirec, plage nettoyée de fond en comble
quotidiennement pour une clientèle huppée et exigeante. La Miss quitte les lieux positivement ravie : "il n'y a pas de problème d'algues vertes en Bretagne !"dit-elle.


Depuis, plein d'efforts sont faits : les agriculteurs font des efforts pour traiter leurs purains et autres lisiers (qu'ils enfouissent dans leurs champs comme si la pluie, par ruissellement,
n'entrainaient rien vers la mer ni les nappes phréatiques), mais, surtout, des hommes retroussent leurs manches et ramassent, à la main, les algues qui restent accrochées dans les rochers, là où
aucun tracteur ne pourrait râtisser ce que la marée a apporté.  Cependant, ces algues collectées partent dans des décharges plus ou moins acceptables alors qu'elles pourraient être
transformées en carburant !!!! C'est cher mais il vaut mieux mettre les sous ailleurs et faire plaisir à certains, plutôt que de tenter de financer une transformation, certes onéreuse, mais
tellement plus astucieuse à terme !


Une zone est particulièrement touchée par les algues vertes, c'est la zone Morieux-Hillion. Les autres plages, pour la plupart, sont tout à fait correctes. Les médias laissent entendre que toutes
nos plages sont vertes mais c'est totalement faux. Par contre, ce qu'il faut retenir, c'est qu'après toute période il faut tenir compte d'une période équivalente d'inertie. Le processus est
lancé, les pollutions, même stoppées (si tel était le cas) continueraient à porter leurs fruits négatifs des années encore. Donc, le problème des algues vertes ne sera pas résolu avant une
quinzaine d'années !!!! Sauf que si tout le monde fait attention à son niveau et si les nettoyages continuent bon train, l'éviction des algues se fera de plus en plus facilement. Mais, pour ce
faire, il faut que les efforts continuent : il faut que les élevages utilisent des fosses de récupération afin que rien ne filtre vers l'extérieur, il faut que l'on cesse, une fois pour toutes,
d'employer des pesticides (les femmes retrouveront peut-être, alors, leur fécondité natuelle et les hommes de meilleurs taux de spermatozoïdes dans leur production spermatique) et il faut cesser
de modifier inconséquemment la côte en récupérant du terrain pour les constructions. Enfin, il faut contrôler les zones rurales afin que les eaux usées soient recueillies et traitées car on voit
encore des eaux moussantes ruisseler dans les fossés vers la mer. En 2011, ce n'est pas acceptable : il faut des fosses septiques partout ou le tout-à-l'égoût quand c'est possible. En tout cas,
ce ne sont pas les constructions proches des rivages qui sont à l'origine des problèmes, c'est sûr.


Qu'on se le dise, qu'on se le répète : les plages de Bretagne sont toujours aussi agréables. Seules quelques zones, faciles à identifier, sont touchées par les algues vertes mais toutes les
plages ne sont pas atteintes. En tout cas les efforts de nettoyage sont vraiment efficaces et permettent aux vacanciers de profiter du bord de mer sans risque aucun !!!



florence 30/07/2011 23:43



Tu as raison !!!! la Bretagne semble toujours d'après les medias-qui-mentent-tout-le-temps le pire endroit en France, alors que c'est un des plus beaux ! ben comme çà, on la garde que pour nous
!!! na !!!!


 



yolande35 29/07/2011 17:27



Tout à fait d'accord avec vous. Lorsque j'étais enfant l'on écoutait la radio "Albert SIMON" et sa grenouille et il pleuvait toujours en Bretagne.


Il faut arrêter de dénigrer notre région, j'habite la Côte d'Emeraude de St Malo jusqu'à Cancale " côte favorite de mes balades" je n'ai pas vu d'algues vertes.


Je pense que celà n'arrête pas les amoureux de la Bretagne et dieu sait s'ils sont nombreux.


Je vous souhaite un bon mois d'Août et ....... (j'ai lu que vous avez des chambres d'hôtes fort jolies d'aillleurs.


yolande